Assurance 

La Macif et Aesio veulent former un nouveau poid lourd de l’assurance

La Macif et Aesio veulent former un nouveau poid lourd de l’assurance

La Macif et Aesio ont pour but de s’unir à l’horizon 2020. Ce nouveau groupe totalisera à lui seul 8 millions d’assurés et de clients, ses services vont s’étendre de l’assurance auto à la banque tout en passant par la santé-prévoyance et l’épargne. En effet, les annonces de rapprochements entres ces deux opérateurs majeurs de l’assurance en France se font nombreuses en cette fin d’année. Après les sociétés Matmut et AG2R La Mondiale, il y a maintenant plus de dix jours, la Macif et Aesio (le groupe fondé au cours de l’année 2016 par les mutuelles santé Eovi MCD, Adréa et Apréva) ont déclaré vendredi dernier à leur tour leur projet de construction d’un “ leader mutualiste en assurances de biens et de personnes”. Ce nouveau groupe qui doit débuter au cours de l’année 2020 totalisera presque huit millions d’assurés et de clients (qui comportent des particuliers et des entreprises) pour plus de huit milliards d’euros de chiffres d’affaires et plus de 5,6 milliards de fonds propres. Alain Montarant, le président du groupe Macif insiste, il s’agira d’un “vrai groupe multi-métiers” avec une “proposition complète”, les services iront de l’assurance automobile à la banque et passera par les assurances collectives ou l’épargne.

Des enjeux de diversifications

À la base, Aesio était à la recherche d’un partenaire afin d’accélérer son développement en terme de prévoyance individuelle et collective. Cependant “au fur et à mesure de nos échanges, nous nous sommes aperçus que nous pourrions penser ce partenariat différemment” nous apprend Maurice Ronat, président de Aesio. Ce projet à pour but de répondre à des enjeux de diversifications. Aesio (1,7 milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2016) est encore principalement tourné vers l’assurance-santé. La Macif (presque 6,3 milliard d’euros de chiffre d’affaires au cours de l’année 2016), reste, elle, un assureur de particuliers, toutefois elle a déjà activité son développement pour ne plus seulement être dans l’automobile et l’habitation, ses métiers historiques.

Une entreprise commune

Trois temps marqueront ce rapprochement, en 2018, Aesio et la Macif vont tout d’abord former une union de groupe mutualiste (UGM). Puis, début 2019, les deux sociétés lanceront une entreprise commune, détenue à 50-50, pour la prévoyance collective et individuelle avec pour objectif de réaliser 110 millions d’euros d’affaires nouvelles d’ici à 2022. La constitution du groupe est prévue pour 2020, avec une SGAM (société d’assurance de groupe mutualiste) et une union mutualiste de groupe (UMG) pour les activités qui concernent la santé-prévoyance. Les sujets de gouvernance qui de manière générale conditionnent la réussite des rapprochements dans l’univers mutualiste, seraient déjà réglés. En même temps, il est attendu que Eovi MCD Mutuelle, Adréa et Apréva fusionnent pour l’année 2020.

Leave a Comment